Archive de l’étiquette pand@

Pand@ by PIMMS

Les Premiers Pas de Pand@

Un partenariat PIMMS Lyon Métropole / LA POSTE au service de l’inclusion numérique des populations rurales

Lors de la semaine des Portes Ouvertes des Maisons de Services au Public (MSAP), les villes de Bessenay, Fleurie, Chessy et Monsols ont accueilli en leur sein le Pand@ by Pimms (Point d’Accompagnement aux Démarches Administratives) les 8,9,10 et 11 octobre.

Une équipe du Pimms Lyon Métropole (Sofiane Guelbi et Estelle Elary) ont accompagné les clients des bureaux de Poste de ces communes dans leurs premiers pas avec le numérique les matins (création et gestion d’une messagerie) et dans la compréhension de leurs démarches en ligne sur le site « impôts.gouv.fr » lors des après-midi.

L’implication des équipes des bureaux de poste dans l’inscription des personnes aux ateliers aura été sans faille puisque ce sont des participants motivés qui se sont présentés aux sessions de formation!

Un grand merci à Réjane Perret, Directrice des Projets au sein du groupe La Poste, pour sa confiance en Pand@!

Assemblée Générale 2019

L’Assemblée Générale 2018 du PIMMS a été animé, le 05 Avril, sous le signe du dynamisme et de l’originalité. Un moment de l’année important qui retrace toute l’activité de médiation sociale à destination des usagers de la métropole de Lyon .

Domaines d’intervention du PIMMS

Les missions et offres de services

Durant l’année 2018, notre association a accueilli plus de 200 000 usagers pour 384 756 motifs d’accueil traités qui portaient sur la gestion budgétaire, les services publics, la sécurité et les incivilités, la précarité énergétique, l’aide à la mobilité et l’accompagnement numérique.

Une nouvelle offre de services : PANDA


Le PIMMS Lyon Métropole a choisi de déployer, à la suite de son homologue parisien, l’offre PANDA (Point d’Accès Numérique aux Démarches Administratives) sur l’ensemble du territoire métropolitain. Les grands enjeux actuels auxquels ainsi il entend répondre sont : 

la diminution de « l’e-exclusion » des publics isolés socialement et éloignés des usages du numérique,

l’accompagnement de la transformation digitale des services publics et privés,

l’autonomisation des citoyens dans leurs démarches administratives,

l’inclusion numérique comme levier pour développer la participation citoyenne des habitants de la Métropole et faciliter leurs échanges avec les institutions et partenaires.

Le PANDA se décline sous forme d’un programme complet d’inclusion numérique et d’accompagnement aux démarches, conçu en coordination avec les prescripteurs qui connaissent les particularités de leurs publics. Sédentaire (espaces numériques dans les points d’accueil PIMMS) ou mobile, le PANDA peut se déplacer à domicile chez l’habitant (mallette PANDA) ou dans des tiers lieux d’activité (foyers, institutions, lieux publics, résidences autonomie, CLIC, etc…).

Il peut être financièrement pris en charge par l’organisation prescriptrice pour ses bénéficiaires ou faire l’objet d’un service payant à la charge de l’habitant, ajustable selon ses revenus. Cette dernière option repose sur l’engagement volontaire de la personne et favorise son implication dans l’apprentissage.

Fondé sur la nécessaire coordination des acteurs (partenaires, prescripteurs et bénéficiaires), le PANDA permettra, à terme, de toucher ceux qui ne franchissent pas les portes des structures métropolitaines.

Etude des besoins socio-économiques

Afin d’identifier les besoins socio économiques des habitants des QPV (quartiers politiques de la ville) au sein de la métropole lyonnaise, nous avons débuté un travail de recherche et d’analyse menée par Laëtitia Denis, étudiante du Master 1 à Sciences Politique de Grenoble « Villes, territoires et solidarités ». Nos 7 points d’accueil étant implantés en QPV, il s’agit de mieux comprendre et satisfaire les besoins des populations, en proposant des pistes de développement en coordination avec les acteurs du territoire.

Lyon, métropole de contrastes

Alors qu’elle est classée, en 2015, 14ème métropole européenne et première en terme d’activité et d’attractivité économique en France, 12% de sa population réside dans 37 QPV répartis sur 17 communes. En voici les premiers résultats :

Caractéristiques de la population métropolitaine lyonnaise résidant en QPV

en 2015

Nos salariés

Médiateur social au PIMMS

Nous recrutons régulièrement des personnes de tous âges et tous horizons qui souhaitent s’investir dans l’action sociale de médiation (de la lecture et l’explication d’un courrier à l’accompagnement numérique pour des démarches du quotidien, en passant par l’information de l’accès aux droits d’un usager). En outre, nous avons recours à des volontaires Service Civique soit en Pré-accueil ou en Animation numérique pour des durées de 8 mois. Ces derniers souhaitent, d’ailleurs, poursuivre leur expérience chez nous pour devenir Médiateur social.

Tremplin professionnel

Le PIMMS s’engage à accompagner ses salariés dans leur projet professionnel en vue de les aider au retour à l’emploi durable : temps dédié pour travailler sur les outils professionnels, se rendre aux rendez-vous avec les conseillers emplois, passer des entretiens de recrutement, ou encore, réaliser des immersions professionnelles pour découvrir un métier, une structure et valider ainsi leur projet. 

Sur 2018, 1 149 heures ont été consacrées au projet professionnel des médiateurs. En moyenne, chaque salarié, a bénéficié de 199h de formation.

Pour en découvrir plus sur notre Assemblée Générale et sur nos actions, rendez-vous sur notre chaîne youtube pour voir ou revoir ce moment.

%d blogueurs aiment cette page :